Presse



FR
EN

Adalgisa (Norma)

Alain Duault : « C’est une formidable intuition, celle d’avoir proposé à Béatrice Uria Monzon, une des plus belles voix françaises d’aujourd’hui qui, après avoir triomphé dans le monde entier en Carmen, a envie de se diversifier, de chanter Adalgisa, le rôle de la jeune prêtresse qui, à son corps défendant, va devenir la rivale de Norma.

C’est une grande Adalgisa, avec sa voix de feu et d’or sombre, cette intensité de l’expression, ces phrasés ardents, cette projection du son qui lui donne un impact dramatique que vient encore dynamiser un jeu profondément engagé : elle est la triomphatrice de la soirée. »

Laissez-vous tenter, RTL, 24 mars 2009

(…) la mezzo française Béatrice Uria-Monzon, dans le rôle d’Adalgisa, sauve le chef-d’oeuvre de Bellini. (…)Grande professionnelle et parfaite musicienne, la mezzo française a su insuffler à son personnage un feu, une passion et une rigueur vocale absente chez ses partenaires. En un instant le drame est là : bouillant, éruptif, tragique.

Nicolas d’Estienne d’Orves, Le Figaro, 24 mars 2009