Les Troyens, Berlioz

16 juillet 2013


6135963-9163972En grande forme, Beatrice Uria-Monzon vous cloue sur place dans un rôle qui fit la gloire des plus grands mezzos.

Sollicitée cruellement jusqu’à l’extrême de ses possibilités, l’artiste dompte d’emblée ses immenses moyens pour une noble cause, la noblesse, et finalement se montre très à l’aise dans tous les compartiments du rôle.

On admire encore une fois la beauté de ce bronze magnifiquement timbré, la puissance et la sûreté de l’aigu, l’expression naturellement tragique et épique, comme marquée du sceau du destin, la perfection du phrasé, ces couleurs agréables et variées.

Lire l’article complet : http://www.arts-spectacles.com/Avant-Paris-La-Favorite-de-Donizetti-emballe-Le-Rocher-Monegasque-par-Christian-Colombeau_a9189.html